Focus sur le phénomène Ferrari.

Assurément, l’épopée Ferrari n’est semblable à aucune autre. Initiée par Enzo Ferrari en 1939 (date à laquelle il fabrique son tout premier véhicule), celle-ci n’en finit pas de faire rêver les passionnés d’automobiles tout autour du monde … Et il faut bien admettre qu’elle ne s’est pas arrêtée là. Car les précieux bolides de la « Scuderia » Ferrari ne se sont pas contentés de l’univers de la course automobile. Bien au contraire, ils sont à l’origine d’une véritable culture de masse. Laquelle se traduit tout à la fois par l’intégration de la légende Ferrari au patrimoine contemporain, aux loisirs et au cinéma. Et transcende avec application son cadre initial.
Focus sur le phénomène Ferrari dans notre culture moderne :

Essor de la culture Ferrari.

Avec un passif aussi rocambolesque et passionnant que celui dont peut se targuer la marque ; il n’est pas étonnant que de nombreux curieux et admirateurs de la première heure aient mis un point d’honneur à connaître l’histoire de la Maison Ferrari et de son talentueux créateur. Du reste, il existe sur le net nombre d’articles recensant anecdotes et petits secrets autour de l’univers de la firme italienne. Voilà pourquoi il n’est pas surprenant de constater l’éclosion de divers musées portant sur ce sujet. Parmi ceux-ci, il y a bien évidemment le Musée Ferrari de Maranello, situé à proximité immédiate du siège historique de la marque. Et il faut bien admettre que celui-ci fait presque figure de lieu de pèlerinage pour les afficionados du Cavallino Rampante  ! Mais à 20 km de ce dernier, l’on trouve aussi la maison natale d’Enzo Ferrari lui-même ; convertie en musée à la gloire du fondateur de la légende … Qui avait du reste vendu sa maison pour financer son tout premier véhicule !

Ferrari, effigie de parcs d’attraction à travers le monde.

Mais si les musées aident incontestablement à en savoir davantage sur ce mythe Ferrari, ils ne permettent pourtant pas d’éprouver les sensations grisantes relatives à la conduite de l’un de ces poulains. Or, c’est probablement ce qui a décidé les constructeurs de parcs à thèmes à leur concéder une place de choix au cœur de leurs créations. Ainsi, Abu Dhabi a lancé en 2010 son Ferrari World, suivi en 2017 par Barcelone qui a ajouté à son célèbre Port Aventura le très attendu Ferrari Land. Le point commun de ces univers dédiés au fleuron des courses automobiles ? Proposer une réelle plongée dans le quotidien des pilotes Ferrari ; via des expositions, des simulateurs à la pointe de la technologie et des attractions époustouflantes de vitesse …
Et la formule semble plaire, puisque l’annonce de l’ouverture d’un Ferrari World China a d’ores et déjà été faite !

Ceci dit, saviez vous que les iconiques voitures Ferrari ont aussi joué les starlettes du 7ème Art ? Non ? Alors, rendez-vous très prochainement pour en savoir plus !

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.