Ferrari fait son cinéma – Partie 1/2

Indéniablement, la Ferrari portant pour emblème le très célèbre « Cavallino Rampante  » est une icône. Une starlette à part entière qui peuple les rêves des amateurs de belles voitures et des amoureux de l’Action avec un grand A. Or, comment pourrait-il en être autrement ? A grand renfort d’apparitions mythiques et choisies avec soin, ce bolide de légende a peu à peu envahi la culture populaire, devenant incontournable au petit comme au grand écran. Focus sur quelques « rôles » déterminants de la diva du sport automobile …

La Ferrari dans les séries :

Peut-être vous souvenez vous de cet ancien officier de la Navy et de ses enquêtes quelque peu alambiquées ? Au diapason de ses accessoires essentiels se trouvait bien évidemment la chemise à fleur ; devenue sa marque de fabrique. Mais aussi une flamboyante Ferrari rouge 308 GTS qui a conquis le monde entier, s’imposant alors comme le modèle phare de la marque grâce à la diffusion massive de la série Magnum dans les années 80. Cependant, c’est certainement la série Deux flics à Miami (dans laquelle le personnage principal conduit une Daytona Spyder 365 GTS de 1972) qui offre à Ferrari la visibilité la plus conséquente. Ceci étant dit, de nombreuses autres productions du petit écran mettent la firme à l’honneur tant son aura est puissante. Ce sera notamment le cas d’Amicalement votre qui popularise la Dino GT au cœur des années 70. Ou de Manimal, produite dans les années 80.

Or, quel que soit le scénario, le constat est le même : les bolides Ferrari conduisent systématiquement des personnages intrépides, mettant à leur service leur agressivité aussi racée qu’élégante. Fougueuses, rutilantes, fringantes et enfiévrées ; ces voitures donnent la réplique aux acteurs les plus appréciés. Seconds rôles de tôle et d’acier, elles séduisent tout autant qu’elles fascinent et sont aujourd’hui de véritables stars, inoubliables et glamour. Incarnant avec brio Elégance, Liberté et Justice. Le parfait destrier en somme du héros des temps modernes.

Pour autant, les différents modèles des écuries Ferrari ne se sont pas contentés de conquérir le petit écran et le monde des soap-opéras. Bien au contraire, ces voitures d’exception ont aussi poussé la porte des studios Hollywoodiens. Et le fait est que le public leur a réservé un accueil des plus enthousiastes ! Du reste, rendez-vous très prochainement pour en savoir plus sur le sujet …

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.